On a fort mal dormi

Patrick Declerck dans Les naufragés raconte ses consultations auprès de SDF au centre d’accueil de Nanterre et sa plongée dans le bus de ramassage déguisé en clochard. Seul en scène, Jean-Christophe Quenon interprète ses mots. Avec humour et poésie, il nous fait vivre les paradoxes des centres d’accueil. Il nous amène dans les dortoirs, ces espaces d’extrême solitude où personne pourtant ne peut vraiment être seul. Dans un jeu d’une rare justesse, il nous plonge dans la réalité crue de la rue où dormir est une horreur et où même les besoins élémentaires sont source d’angoisse.


Dans le cadre du Festival International de Théâtre Action

Retrouvez les textes de Patrick Declerck auprès de la librairie Les Modernes, à l’issue du spectacle.


Soutiens et coproductions : Théâtre de Chelles – scène conventionnée, La Ferme du Buisson – scène nationale, Théâtre des 2 rives – Charenton-le-Pont, Arcadi, conseil départemental de Seine-et-Marne, DRAC Île-de-France, Les Studios de Virecourt. D’après les textes de Patrick Declerck (Le sang nouveau est arrivé, Éd. Gallimard et Les Naufragés, Éd. Plon). Image © G. Cittadini