Les gens d’à côté – Vies violences volet2

Compagnie Malka

mardi 12 juin : 19h30

DANSE [CRÉATION]
Durée : 1h
tarif unique : 5€, gratuit jusqu’à 12 ans

Quelle est cette frontière invisible, qu’est-ce qui nous relie aux « gens d’à côté » ?

Bercé par les cultures urbaines et les cultures du monde, Bouba Landrille Tchouda, danseur chorégraphe autodidacte, aborde la danse sous de multiples facettes : hip hop, capoeira, danse contemporaine… Il se plaît à mettre en mouvement chaque être dans son humanité, à questionner le sens de son devenir, de ses désirs. Dans Les gens d’à côté il invite de jeunes amateurs de différentes villes de la métropole grenobloise au coeur de la création. Il les convie à mobiliser leurs corps « poétiques », à questionner la relation avec « les gens d’à côté », avec ces frontières invisibles qui nous amènent à composer avec les limites et les contraintes du jeu social. Ensemble ils inventent un langage chorégraphique à partir de situations de violences vécues, de confrontation à l’autre, dans sa différence. Un spectacle qui donne à voir le fruit d’un processus expérimental de création rythmé par des ateliers d’écriture et chorégraphiques.

Chorégraphie : Bouba Landrille Tchouda
Assistantes chorégraphie : Audrey Nion, Lyli Gauthier
Avec : de jeunes amateurs de la métropole grenobloise
Dramaturgie : Olivier Hespel
Vidéo : Mohamed Athamna

À voir aussi à l’Heure Bleue samedi 2 juin, à La Rampe jeudi 14 juin, et au théâtre municipal de Grenoble samedi 16 juin


La compagnie Malka est soutenue par le département de l’Isère, la Ville d’Échirolles, la Ville de Grenoble, la Ville de Dijon, la Drac – ministère de la Culture et de la Communication et la région Auvergne – Rhône-Alpes ; l’Institut français pour les tournées à l’international. Image © Camille Triadou